C'est toujours compliqué de savoir si on est face à une tendance de fond quand on en voit une. Mais j'ai décidé, parce qu'on est dimanche, qu'une énorme vague allait nous submerger : le trap pour blanc européen (de l'Est). Le premier qui dit que c'est une niche, je le tape.

Pas besoin de présenter le trap : on peut dire qu'après le dubsteb, c'est le nouveau genre à la conquête des charts. L'idée est simple : du rap, ralenti, avec des sons électroniques, relativement dark, et on abandonne l'idée d'un rap technique (un peu oldschool) pour des paroles provocatrices, répétitives, fondées presque uniquement sur les punchlines. Si vous ne connaissez pas, côté français, les grosses m*rdes de Brulux et Sadek, il suffit de dire que Booba et même Seth Gueko, l'infatigable défenseur de la "patate de forain" s'y sont mis. C'est imparable.

Du coup, je voulais partagre le meilleur de ce qui se fait aujourd'hui, en France et ailleurs :-). Et spécialement à l'Est de l'Europe. 

Pimp CVald

BifftyPharaoh

Tommy CashBeogradski

 

Côté français, vous avez donc Butter Bullets, avec son MC Sidi Sid, alias "Fils de Pimp C" ; évidemment, VALD, qui est en train de faire tête de pont en France (il va dépasser les 5 millions de views, en attendant que ça se concrétise en album), et Biffty, mon préféré... je suis sûr qu'il est picard, si seulement on avait eu Youtube à l'époque.... Côté Europe, il y a donc Pharaoh, un peu comme si les Hanson avait grandi en banlieue de Moscou ; Tommy Cash, un estonien à côté de la plaque, et j'ai glissé une blague, du rap serbe, qui n'est pas du trap, mais une sorte de rap hardcore traditionnel. ça rappellera sûrement quelques bars de Belgrade à certains :-). 

En France, ce qui est drôle, c'est de voir que la tête "pensante" du mouvement, c'est Alkpote (dire "Al capote"), aka "Alk-putain-de-pote", qui est un vieux de la vieille de l'époque Neochrome (le label de Seth Gueko à l'époque des Puces de Clignancourt). Le type a survécu pendant dix ans, pour devenir l'éminence grise du mouvement. Et il faut donc rappeler les fondamentaux d'il y a dix ans : "on va te fister le cul avec le museau d'un labrador". :-). Vive la vie. Je crois que j'ai habité trop longtemps à Saint-Ouen.